- Blog info et guide conseil en immobilier

Le PTZ 2018 en 10 questions.

1. Le PTZ 2018, qu’est-ce que c’est ?

DéfinitionLe PTZ 2018 est conçu pour vous aider dans l’achat de votre première résidence principale. Il est soumis à conditions : vos ressources ne doivent pas excéder un certain montant, et ce prêt est plafonné en fonction de la ville où vous souhaitez investir. Le logement dont vous devenez propriétaire grâce à ce prêt doit être neuf, ou ancien avec des travaux.

2. Mon Prêt à Taux Zéro 2018 est-il plafonné ?

Plafond de revenuLe PTZ 2018 est plafonné à 40% du coût total de l’opération. Les 60% restants peuvent être complétés par : un prêt d’accession sociale (PAS), un prêt conventionné, un prêt immobilier bancaire, un prêt épargne logement, des prêts complémentaires, un apport personnel.

3. Comment est calculé le montant de mon PTZ 2018 ?

Calcul du PTZ 2016Le montant du PTZ est calculé en fonction du coût total de l’opération. Dans la limite d’un plafond, on applique un pourcentage au coût de la construction ou de l’achat en y ajoutant les honoraires de négociation. Il existe de nombreux simulateurs sur internet vous permettant de calculer le montant potentiel de votre prêt à taux zéro 2016.

4. Quelles sont les conditions pour prétendre à un PTZ 2018 ?

Statut de l'acheteurSauf exceptions – (à vérifier lors de votre demande de prêt),- vous devez certifier ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale dans les 2 années précédant la demande de prêt.

5. Quels sont les revenus étudiés pour calculer mon PTZ 2018 ?

Revenus pris en comptePour bénéficier d’un PTZ 2018, les revenus qui seront étudiés pour vérifier votre éligibilité seront ceux de 2016. Le montant étudié est celui du revenu fiscal de référence, auquel on ajoute les revenus fiscaux de référence des personnes destinées à habiter le logement, s’ils ne sont pas inscrits sur le même foyer fiscal.

6. Quelle est la durée de remboursement de mon PTZ 2018 ?

Durée remboursement PTZLa durée de remboursement du PTZ 2018 dépend de vos revenus et s’étale sur une période allant jusqu’à 20 ou 25 ans. Deux périodes sont à distinguer pendant cette vingtaine d’années :

  • En fonction de votre capacité de remboursement, vous ne déboursez rien pendant la période de différé : les 5, 10 ou 15 premières années.
  • Vous entrez ensuite dans la période de remboursement pendant 10 ou 15 ans.

7. A quelles conditions immobilières doit répondre mon logement ?

Conditions du logementLe logement que vous achetez grâce à l’attribution d’un PTZ 2018 doit devenir votre résidence principale au plus tard un an après la date d’achat. Cette durée peut être assouplie sous certaines conditions mais est à prendre en compte si vous vous lancez dans des travaux d’envergure.

8. Dois-je obligatoirement investir dans un logement neuf ?

Logement neuf ou pasPour pouvoir bénéficier d’un PTZ , le bien immobilier que vous achetez doit être soit neuf, soit :

  • Un logement ancien avec des travaux importants,
  • La transformation d’un local en logement

9. A partir de quand puis-je mettre mon bien en location ?

Annonce ptz 2016Sauf exception, votre bien immobilier ne peut pas être loué dans les 6 années qui suivent la date de versement du prêt. Pensez à vous renseigner pour vérifier si votre situation vous permet de déroger à cette condition.

10. Quel est le zonage du nouveau PTZ 2018 ?

Zonage ptz 2016L’obtention d’un prêt à taux zéro est soumise aux conditions de ressources. En effet,  des plafonds de revenus sont fixés en fonction de la zone géographique dans laquelle se situe le bien immobilier à acquérir.

Plafonds de revenus pour les prêts émis à compter du 1er janvier 2018 :

 Célibataire  Couple avec deux enfants
 Zone A  37 000 €  74 000 €
 Zone B1  30 000 €  60 000 €
 Zone B2  27 000 €  54 000 €
 Zone C  24 000 €  48 000 €

Pour plus d’informations :

Votre projet d'achat immobilier

Voir aussi :