- Blog info et guide conseil en immobilier

Achat Immobilier : quel impact du Brexit sur l’immobilier français ?

Depuis le 23 Juin dernier, les Français se demandent quelles seront les retombées de la sortie des Britanniques de l’Union Européenne sur l’achat immobilier français notamment en termes de taux de crédit immobilier et de prix de l’immobilier. Peut-on encore aujourd’hui s’engager dans un projet d’achat immobilier ?

Achat immobilier : que vont devenir les taux de crédit immobilier ?

Brexit et immobilierLes taux de crédit immobilier sont en baisse depuis quelques années, favorisant les projets d’achat immobilier, et ils ont aujourd’hui des valeurs record pouvant atteindre moins de 1% hors assurance pour une durée inférieure à 10 ans.
Suite au Brexit , le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, estimerait que le Brexit impliquerait une baisse de la croissance de l’Europe de 0.3% à 0.5% pour les trois prochaines années.
Nous pourrions donc craindre une remontée des taux, nous faisant perdre notre pouvoir d’achat immobilier, mais il n’y a pas lieu de s’alarmer selon Thomas Grjebine, Economiste au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (les Echos.fr) : « le coût des emprunts pourrait encore baisser jusqu’à 0,5 %, hors assurance. Les taux immobiliers dépendent de ceux auxquels se refinancent les Etats et comme la BCE continue sa politique expansionniste, Je ne les vois pas remonter à court terme. ». De même, le courtier MeilleurTaux, est aussi rassurant « Je ne pense pas qu’il faille craindre quoi que ce soit sur les crédits aux particuliers ».
Donc à court terme, les taux ne devraient pas remonter et pourraient même continuer à descendre progressivement.

Achat immobilier : et les prix de l’immobilier ?

Achat immobilier ParisSi les taux de crédit immobilier ne remontent pas immédiatement suite au Brexit, qu’en sera-t-il des prix de l’immobilier ?
Selon certains professionnels de l’immobilier, le Brexit devrait inciter les acheteurs étrangers à délaisser Londres pour Paris, induisant ainsi une hausse des prix dans la capitale française. De plus, notons que le secteur de l’achat immobilier le plus impacté serait donc celui de la résidence secondaire.
En revanche, l’immobilier traditionnel ne devrait pas pâtir du Brexit alors que l’immobilier de Prestige devrait connaître un essor sans précédent.
Enfin, l’économiste Véronique Riches Flores ajoute que le Brexit devrait profiter à l’immobilier français puisque les prix de l’immobilier dans les secteurs à forte présence britannique devraient diminuer.

 

Voir aussi :

Partager cet article

Laisser un commentaire