- Blog info et guide conseil en immobilier

La gestion locative : bon plan immobilier

La gestion locative ou la location directe ?

La location directe

Un investisseur immobilier a deux solutions pour louer son bien immobilier et optimiser sa rentabilité : la location directe et la gestion locative.

Dans le cas de la location directe, le loyer initial est libre et la révision annuelle du loyer est prévue dans le bail. Mais depuis septembre 2014, la loi ALUR plafonne les loyers dans 28 zones tendues où les loyers ne peuvent pas dépasser de plus de 20% un loyer moyen de référence fixé par le préfet.

A la différence de la gestion locative, en location directe, c’est vous qui choisissez votre locataire. Il est donc indispensable de demander des garanties (dépôt de garantie, caution), de vérifier si le loyer n’est pas supérieur à 1/3 des revenus du locataire et de rédiger un bail de manière complète et sécurisante. Il doit mentionner : les noms du bailleur et du mandataire, la date d’entrée du locataire et la durée du bail, la description des locaux, la destination des lieux loués, le montant et la périodicité du loyer, le montant du dépôt de garantie.

Remarque : Pour la révision annuelle du loyer, il est impératif de s’appuyer sur l’IRL (Indice de Référence des Loyers) publié par l’INSEE chaque trimestre.

Période Indice Evol. sur 1 an
3ème trimestre 2015 125,26 +0,02%
2ème trimestre 2015 125,25 +0,08%
1er trimestre 2015 125,19 +0,15%

Il est également impératif de souscrire à une assurance afin de pouvoir faire face à d’éventuels loyers impayés. Si, toutefois, vous n’avez pas envie ou pas le temps de vous occuper de la gestion courante de votre bien immobilier, il existe une alternative qui vous permettra d’investir dans l’immobilier en toute sérénité : la gestion locative.

La gestion locative ou administration de biens immobiliers

La gestion locative

Dans le cas de la gestion locative, qui est à mon sens un bon plan immobilier, les propriétaires confient la gestion de leur patrimoine immobilier à un administrateur de biens qui gère tous les aspects de la location de leurs biens : de la recherche de locataires à l’encaissement des loyers en passant par la rédaction des baux ou encore la gestion des contentieux.

Généralement, la gestion locative est rémunérée à hauteur de 6 à 10% du montant annuel des loyers perçus. Cela représente donc des frais pour les propriétaires qui peuvent quand même les déduire de leurs revenus fonciers ; cela reste donc un bon plan immobilier qui, à moindre coût, vous permet de faire gérer votre bien immobilier à distance.

Dans ce deux cas, il est possible de se prémunir contre les loyers impayés en souscrivant à une assurance directement auprès d’un assureur ou par l’intermédiaire de l’administrateur de biens.

Ce type de contrat propose :

  • Une indemnisation en cas de loyers impayés,
  • Une indemnisation en cas de détériorations immobilières,
  • Une Indemnité correspondant à 2 mois de loyer en cas d’impossibilité de louer le bien pendant la réalisation des travaux,
  • Et une prise en charge des frais de contentieux.

La gestion locative permet donc aux propriétaires de biens immobiliers ou aux investisseurs de louer leur bien en toute sérénité sans avoir à se préoccuper de la gestion courante.

 

Voir aussi :

Partager cet article

Laisser un commentaire