- Blog info et guide conseil en immobilier

Nouveau bon plan immobilier : le crowdfunding immobilier

Le marché immobilier n’a pas été épargné par la crise, et face aux difficultés, certains acheteurs ont su réagir en innovant, grâce au crowfunding immobilier, ou achat immobilier participatif. Nouveau phénomène de mode ou réel bon plan immobilier ? Nous vous proposons d’en découvrir ici le principe détaillé, ainsi que ses avantages et ses inconvénients.

Découverte d’un nouveau bon plan immobilier : le crowdfunding immobilier

Bon plan immobilierLe crowfunding, ou achat participatif en français, est une nouvelle méthode d’achat qui consiste à récolter les financements de plusieurs particuliers, qui deviennent alors des investisseurs. Ce nouveau mode d’investissement s’étend désormais à l’immobilier, et l’on voit ainsi des particuliers se réunir, notamment par le biais de plateformes internet dédiées, et investir leurs capitaux dans la réalisation de programmes immobiliers. Ce phénomène de mode ne prendrait-il pas un air de bon plan immobilier ? En effet, en mutualisant ainsi leurs moyens, des particuliers dont le budget ne leur permettait pas d’acquérir un bien immobilier ont alors accès à la propriété.
Les fonds ainsi récoltés sont mis entre les mains du promoteur en charge de la réalisation de l’immeuble, contrairement à une promotion classique dont les fonds proviennent de 3 sources différentes. En effet, généralement les banques financent le projet à hauteur de 40%, les ventes sur plan le financent à 40% également alors que le reste (20%) est pris en charge par le promoteur.

Un bon plan immobilier : oui, mais pas sans risque

Chiffres immobilier 2016Si le crowdfunding immobilier s’affiche comme le nouveau bon plan immobilier, il ne faut pas perdre de vue qu’un placement offrant un rendement de 10% ne peut pas être sans risque. Et le principal risque est lié à la perte du capital investi par le particulier, en cas d’échec de l’opération immobilière. En effet, si le promoteur contracte des dettes, la construction pourra être revendue pour couvrir ces dettes, et l’acheteur participatif ne récupérera pas sa mise. Selon le montant investi, le bon plan immobilier peut se transformer en cauchemar. Mais en cas de réussite, le retour sur investissement est de l’ordre de 5 à 10%, ce qui est nettement plus rentable que les placements traditionnels tels que le livret A. Attention cependant, le retour sur investissement ne se faut que lors de la vente des lots de l’immeuble, pas en cas de location.

La fiscalité du crowdfunding immobilier

A ce jour, aucune fiscalité particulière n’impacte le crowdfunding immobilier. Par conséquent, il n’est pas possible de défiscaliser les montants investis. Vous serez donc imposé de manière classique sur les revenus du capital, à savoir à hauteur de 15.55%, en appliquant cependant les abattements liés aux plus-values sur les valeurs mobilières.

 

Voir aussi :

Partager cet article

Laisser un commentaire